Street style années 80

Bonjour à tutti !

Aujourd’hui, place à une tenue d’inspiration années 80 que j’ai composée pour participer au challenge lancé par Olori Officiel, un collectif de blogueuses et d’instagrameuses prônant la beauté de toutes les morphologies. Chaque mois, Olori lance un défi mode sur un thème précis, et celui du mois de mai est « Rétro street style années 80 ». Si vous aussi vous souhaitez participer, vous avez jusqu’au 20 juin pour poster vos looks sur la page Instagram Olori. Alors, à vous de jouer et soyez créatives !

Street style (3) bis.jpg

Comme son nom l’indique, le street style (= mode de rue) désigne les modes vestimentaires repérées dans la rue. Ce sont souvent des looks branchés, pointus voire avant-gardistes, pris sur le vif en extérieur. Il y a une grande frénésie de street style lors des Fashion Weeks où modeuses, it-girls et autres célébrités rivalisent de créativité stylistique à Paris, Londres, Milan et New-York. A ne pas confondre avec le streetwear, apparu au milieu des années 80 et lié à la culture du rap, qui se caractérise par des pantalons baggy, sweats à capuche, joggings et baskets.

Street style (1).jpg

Pour coller au thème, j’ai pris la pose dans la rue en bas de chez moi, en essayant d’adopter une allure dégaine 😉 : c’était fun d’autant que le challenge m’a vraiment plu ! J’adore la mode des années 80 – longtemps décriée et taxée de mauvais goût – mais c’était encore l’époque d’une fabrication française de qualité et l’une des décennies les plus expérimentales en terme de style, bien plus intéressante que les années 90. Le style 80s a fait un retour en force dans les collections depuis quelques saisons, et certaines marques emblématiques de l’époque sont revenues sur le devant de la scène mode (Fila, K-Way, Chevignon, Armor-Lux, Le Coq Sportif).

Street style (4).jpg

Depuis que j’ai commencé à acheter des vêtements seconde main et vintage, j’ai un gros penchant pour les pièces années 80 : les coupes structurées et oversize, les couleurs flashy, les épaules XXL, incarnées par des couturiers phares comme Thierry Mugler et Claude Montana. Bien que sans marque (probablement réalisée par une couturière), ma veste est une pépite pur produit de la décennie 80, achetée chez Ma Fripe Vintage à Marseille (encore et toujours, me direz-vous…). Comment ne pas craquer devant cette merveille vintage en drap de laine ultra-violet, avec ses manches chauve-souris surdimensionnées, froncées au niveau des épaules ? Je l’ai structurée par une grosse ceinture élastique bleu marine avec une maxi boucle en cuir, vintage années 80 également, achetée lors d’un CrushON Vintage Market.

Street style (5) bis.jpg

La tendance taille marquée + maxi épaules accentuées par des épaulettes est très évocatrice de la décennie 80, créant une silhouette en V (triangle inversé) qui évoque le corps des adeptes du body-building (alors très en vogue avec des stars comme Arnold Schwarzenegger et Lou Ferrigno). Le tailleur structuré (power suit en anglais) devient le symbole de la femme carriériste et accomplie, à l’image de Melanie Griffiths dans le film Working Girl. L’alternative aux épaulettes était les manches ballon, pour un maxi effet bouffant.

Power dress copy.jpg
A gauche, un tailleur Giorgio Armani / A droite, une tenue color-block en néon

Pour rester fidèle à la mode des années 80, j’aurais pu porter un legging en lycra (OMG ! 😮 Clin d’œil à Flashdance et à la tendance de l’aérobic lancé par Jane Fonda en 1981) mais j’ai préféré une alternative plus soft avec un jean taille haute délavé et brodé de fleurs. En fait, c’est un modèle mom mais ça ne s’appelait pas comme ça à l’époque…! Le jean se portait délavé, bleached (effet neige), déchiré ou frangé, et si vous arboriez un double revers à vos ourlets, vous étiez au top de la tendance dans les Eighties.

Street style (8).jpg

Le jean délavé était souvent associé au cuir et au noir (résille, dentelle) pour un style ultra rock, voire punk. Vous qui suivez mon blog, vous savez maintenant que j’aime le contraste des couleurs et je n’ai pas hésité à mixer une veste violette avec un chapeau bleu canard et des escarpins bleu électrique : ici, le denim est idéal pour temporiser les couleurs fortes de ma tenue, et la coupe près du corps en bas équilibre le volume de la veste en haut.

Street style (2).jpg

Les bijoux des Eighties étaient en plastique ou en métal, au format XL, ostentatoires voire bling-bling. Qui se souvient des maxi créoles fluo ou des boucles d’oreilles dorées à clip ? Je n’étais pas encore assez férue de mode à l’époque pour en avoir, mais si cela avait été le cas, j’aurais certainement succombé à la tendance ! Du coup, pour une évocation années 80, j’ai choisi des créoles en métal bronze et un imposant collier métallique de forme géométrique, acheté lui aussi lors d’un événement CrushON. On trouvait beaucoup de motifs losange, triangle et carré, que ce soit dans les bijoux ou les imprimés des vêtements.

Street style (6).jpg

Côté maquillage, on s’inspire des codes vestimentaires en vogue à l’époque et notamment du color-block. Le make-up des années 80 est glamour, extravagant et très voyant ! Le maquillage de jour était l’équivalent d’un maquillage de fête de nos jours, avec yeux et bouches également prononcés. On privilégiait les teintes vives comme les fards à paupières bleu, violet ou turquoise posés jusqu’aux sourcils, le rouge à lèvres rose fluo ou fuchsia rehaussé de gloss pour un effet laqué brillant, et le blush rose vif très marqué et bien étiré vers les tempes. Ma seule concession à ce type de mise en beauté a été mes lèvres rose fuchsia…

80s makeup.jpg
Maquillage années 80 : à gauche, le mannequin Carole Alt.

Le sac en cuir camel est une superbe trouvaille vintage en vide-greniers : il peut se porter à l’épaule ou faire office de sac à dos, car la bandoulière se sépare en deux par une fermeture zippée. D’allure décontractée et pop, il convient bien au thème street style. Pour finaliser mon look, j’ai choisi des escarpins féminins et glamour en imprimé léopard, issus d’une ancienne collection capsule Eram X Rodolphe Ménudier. Après le style bohème et le flower power des années 70, l’imprimé animalier s’est affirmé comme une tendance à suivre, qu’il soit léopard, zèbre, serpent ou même girafe. Ici, mes escarpins bleu électrique donnent le côté actuel et tendance, parfait pour un look années 80 revisité version 2019 !

Street style (9).jpg

Street style (10).jpg
Photos © Les Couleurs de ma Vie

Veste vintage chez MA FRIPE VINTAGE
Jean PIMKIE (old co)
Ceinture vintage ÉPOPÉE VINTAGE
Collier CRUSHON
Bracelet COMPTOIR DES COTONNIERS (old co)
Chapeau ETAM (old co)
Sac MANFIELD (chiné en vide-greniers)
Escarpins ERAM (réf. Miss Panthère 10383961472 / old co)

En espérant que mon look vous inspire, je vous remercie pour votre fidélité et vos commentaires. N’hésitez pas à partager l’article s’il vous a plu ou à me suivre sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook.

Bonne lecture et bonne semaine !
Agnès

7 commentaires sur « Street style années 80 »

  1. Salut, j’aime bien ton street style des années 80. En effet, je trouve qu’il est très glamour et vintage. Par ailleurs, ces vêtements te vont à merveille. Bonne journée et à la prochaine.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s