En robe multicolore années 80

Bonjour les ami(e)s,

Aujourd’hui, place à une tenue vive et colorée, comme un appel désespéré au beau temps qui tarde décidément à vouloir s’installer durablement ! Ce look est plutôt simple puisqu’il est composé d’une robe et d’une veste, toutes deux achetées en seconde main. C’est un pari un peu risqué, je sais, car la pièce maîtresse est très marquée années 80 et ne plaira peut-être pas au plus grand nombre. Mais j’adore le style vintage 😍 et je vous dis comment j’ai essayé de moderniser ma tenue.

Robe (2) bis.jpg

Premier constat : on ne passe pas inaperçue avec une telle tenue ! J’en ai fait l’expérience lors de ce shooting, en posant devant les grilles du Musée Bourdelle et en me baladant dans le quartier de la Gaîté près de Montparnasse. Qu’on aime ou non, une chose est sûre, vous vous démarquerez… Et c’est exactement pourquoi j’ai repéré cette robe lors du vide-greniers de l’Avenue du Maine en mars dernier, perdue qu’elle était au milieu d’un stand de vêtements banals et ternes. Une pépite vintage qui m’a tapée dans l’œil ! 

Robe (4).jpg

Pourquoi vintage et pourquoi années 80 ? Certes, il faut s’y connaître un peu en histoire de la mode pour pouvoir dater un vêtement, mais quelques indices peuvent vous aider. D’abord, regardez bien les étiquettes : la composition et la fabrication (française ou parisienne) sont un bon indicateur. De nos jours, les vêtements fast fashion sont fabriqués en Asie ou au Maghreb, rarement en Europe, encore moins en France. Ensuite le style : les couleurs vives, le motif abstrait, la longueur midi, le fond de robe intégré, le jupon plissé, les manches froncées à épaulette, la ceinture assortie. Aucun doute : tous ces éléments sont des marqueurs du style années 80, et un gage de qualité.

Robe (8).jpg

La marque Paul Mausner a été créée dans le Pas-de-Calais en 1935 et proposait des vêtements et accessoires prêt-à-porter femme de moyenne et haut de gamme. Ayant subi la crise du textile et de l’habillement, elle a déposé le bilan en 2009. Beaucoup d’attention au détail et d’originalité dans cette robe. Que pensez-vous du jeu des matières avec ces petites pastilles rondes légèrement opaques ? Ou du jupon plissé qui démarre au niveau des hanches et non de la taille ? J’adore…! Mais attention quand même avec les plis, ils peuvent augmenter les formes et épaissir la silhouette.

Robe (10).jpg

Le bleu n’est pas ma couleur préférée, loin de là, mais l’intensité du coloris général m’a séduite, car il y a aussi du vert, du violet, du fuchsia et du noir. Du coup, j’ai cassé cette masse de couleur avec une veste d’un blanc éclatant, achetée à une vente au kilo d’Emmaüs Alternatives. La coupe courte de style paletot d’inspiration Sixties (col large et gros boutons blancs) apporte du peps et de la modernité. La robe étant mi-longue, c’est important d’équilibrer avec une veste courte au risque de paraître tassée. 

Robe (5).jpg

Vous le savez maintenant, j’adore mixer les styles et les époques. Mais attention avec un look vintage, on peut vite tomber dans le ringard ou le « mémérisant » ! Il est donc judicieux de décaler sa tenue vintage avec des accessoires tendance. De la même manière, lorsque je porte une tenue actuelle, j’aime beaucoup apporter un petit plus original au moyen d’un blazer, d’un sac ou d’un bijou chinés, ce qui permet de créer un look unique.

Robe (12).jpg

A mon sens, il est essentiel de dépareiller un look pour le moderniser. Ici, j’ai complété ma tenue avec un sac seau, le it-bag tendance de l’hiver revenu en force avec la tendance du vintage : à effet croco de couleur gris bleu, il se marie bien à l’ensemble blanc + camaïeu de bleus. Il peut se porter à la main ou sur l’épaule, grâce à sa double anse courte et sa longue bandoulière.

Robe (6).jpg

Au niveau des bijoux, j’ai privilégié la simplicité car il y a déjà deux touches dorées dans la boucle de la ceinture et le gros bouton en forme de rosace sur l’encolure : j’ai choisi une bague en laiton et turquoise d’inspiration Art Nouveau et une paire de boucles d’oreilles torsadées dorées. Pour finaliser la tenue, des low-boots d’inspiration western : cerise sur le gâteau, je les ai choisies blanches, la grande tendance de ce printemps-été 2019. C’est un joker pour moderniser n’importe quelle tenue : les santiags s’accordent à tous les styles et à tous les âges, apportant instantanément une touche rock.

Robe (8).jpg
Photos © Les Couleurs de ma Vie

Robe PAUL MAUSNER chinée en vide-greniers
Veste 1.2.3. chinée chez EMMAUS ALTERNATIVES
Boucles d’oreilles et bague vintage
Sac MANGO (réf. Anusk 33031050 / soldes)
Bottines MANGO (réf. Roma 33063818 / soldes)

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à le partager ou à me suivre sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook pour ne rien rater de mes prochaines publications !

Bonne journée et merci pour ton soutien !
Agnès

2 commentaires sur « En robe multicolore années 80 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s