Design iconique du XXe siècle (1)

Bonjour chers lecteurs !

Pour commencer, je vous présente tous mes vœux de bonheur pour cette nouvelle année : joie, bienveillance, santé et réussite dans vos projets !

Il manquait quelques articles déco ici, vous ne trouvez pas ? Du coup, j’ai décidé d’écrire un sujet sur le mobilier du XXème siècle, qui me tenait à cœur depuis quelque temps… Alors bien sûr, c’est un article non-exhaustif et forcément subjectif, présentant des pièces qui m’ont marquée de par leur aspect intemporel et/ou innovateur. Devenues iconiques dans l’histoire du design, elles permettent de se rendre compte de l’évolution du style et de l’utilisation de nouveaux matériaux. Ce premier tour d’horizon couvrira la période de 1900 aux années 40.

1. Chaise n°14 de Michael Thonet – 1859

Alors oui, me direz-vous, elle appartient au XIXème siècle, mais impossible de passer à côté ! Créée en 1859 pour répondre à la commande du Café Daum à Vienne, la célèbre « chaise bistrot » compte aujourd’hui parmi les icônes de l’histoire du design. En hêtre massif courbé – la spécialité de l’entreprise allemande Thonet – elle fut la première à être fabriquée en série : composée de 6 pièces de bois, 10 vis et 2 écrous, elle pouvait être montée/démontée et transportée facilement, faisant d’elle l’ancêtre du mobilier en kit. Sa solidité à toute épreuve, son ergonomie et son bon rapport qualité-prix en ont fait un objet révolutionnaire, vendu à plus de 50 millions d’exemplaires dans le monde entre 1859 et 1930.

Chaise 14 Thonet.jpg
Chaise n°14 – Source designluminy.com

2. Chaise Argyle de Charles R. Mackintosh – 1897

Né à Glasgow en 1868, l’architecte écossais Charles Rennie Mackintosh s’est illustré dans la construction de bâtiments publics, maisons privées et salons de thé. Il travaille aussi comme décorateur d’intérieur et créateur de meubles, de textiles et de ferronnerie. L’une de ses plus fameuses clientes fut Miss Catherine Cranston, propriétaire de plusieurs salons de thé à Glasgow, dont ceux d’Ingram Street et d’Argyle Street, que Mackintosh s’occupa de décorer avec l’aide de sa femme Margaret MacDonald : ainsi naquirent l’Argyle Chair (1897) et la Ingram Chair (1901). Fabriquées en chêne teinté et vernis, ces 2 chaises aux lignes épurées et géométriques arborent un dossier haut et rectiligne protégeant des regards indiscrets, qui s’apparente à une cloison à claire-voie. La chaise Argyle était la préférée de Mackintosh, qu’il a ensuite choisie pour sa propre maison.

Chaise Argyle Ingram dexhom.com.jpg
Chaises Argyle & Ingram – Source dexhom.com

3. Lampadaire Fortuny de Mariano Fortuny – 1907

Artiste complet, le peintre et créateur de tissus Mariano Fortuny réalise aussi des décors de théâtre et expérimente de nouvelles techniques pour atténuer le caractère artificiel de la lumière sur scène. Conçu en 1907 dans son atelier de Venise, ce lampadaire va révolutionner l’éclairage des scènes. L’idée de la base provient du trépied de la caméra, avec sa jambe réglable, tandis que le réflecteur est un abat-jour inversé dont la surface réfléchissante donne une lumière exceptionnellement uniforme. Lampe de studio photographique pour certains, objet de collection ou véritable oeuvre d’art pour d’autres, cet objet est considéré comme une icône contemporaine et intemporelle. La pureté de ses lignes et son élégance discrète lui confèrent un caractère résolument actuel.

3. lampadaire fortuny voltex.fr.jpg
Lampadaire Fortuny – Source voltex.fr

4. Chaise S33 de Mart Stam – 1926

Une forme cubique, des lignes épurées, des proportions harmonieuses et un effet ressort dynamique : la chaise à piétement luge S33 en acier tubulaire chromé marque le début d’une nouvelle génération de sièges, alliant modernité et tradition. L’assise et le dossier sont tendus de cuir. Datant de 1926, on la doit à l’architecte et urbaniste néerlandais Mart Stam qui expérimente avec de minces tubes de conduites à gaz qu’il relie avec des brides, à la manière des plombiers. En 1929, une variante en hêtre massif courbé avec cannage est créée par le designer hongrois Marcel Breuer : le modèle S32. Comme nombre de pièces de la Nouvelle Construction (« Neues Bauen ») et du Bauhaus, ces sièges sont fabriqués par Thonet, partenaire évident d’une nouvelle génération de créateurs en quête de standardisation dans le domaine du mobilier.

Chaise Thonet S 33 S 32.jpg
Chaises S33 & S32 – Source fr.thonet.de

5. Chaise longue LC4 de Le Corbusier – 1928

Conçue en 1928 par Le Corbusier avec Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand, elle fut présentée au Salon d’Automne de Paris en 1929 et rendue célèbre par Cassina à partir de 1965. Appelée par ses auteurs « La Machine à repos », la LC4 est l’archétype de la chaise longue, composée de deux éléments indépendants : la base et le berceau. La forme de la balancelle épouse le corps humain pour un repos complet. La stabilité de la balancelle est assurée par la friction de l’arc de cercle avec des rouleaux en caoutchouc qui enveloppent les barres transversales du piétement. Cette icône du design illustre l’adéquation parfaite entre la forme et la fonction, prônée par le mouvement Art Déco.

Chaise longue LC4 1928 cassina.com.jpg
Chaise longue LC4 – Source cassina.com

6. Chaise Barcelona de Mies van der Rohe – 1929

L’architecte allemand Ludwig Mies van der Rohe avait été commissionné pour aménager le pavillon allemand à l’Exposition Internationale de Barcelone en 1929. Avec sa compagne Lilly Reich, il conçoit le modèle Barcelona, une chauffeuse dotée d’une structure apparente et d’un piétement d’acier chromé poli en X, inspiré par la chaise pliante des pharaons et le siège curule de la Rome antique. Deux coussins en cuir capitonné complètent l’ensemble. A l’époque, ses courbes futuristes font sensation et la chaise devient rapidement un emblème du classicisme moderne, même si elle n’est produite qu’en petite quantité et pour des amateurs privilégiés. En 1938, Mies émigre aux États-Unis où l’entreprise Knoll relance sa production à l’échelle industrielle en 1948.

Fauteuils barcelona-mies-van-der-rohe 1929.jpg
Chaise Barcelona – Source design-market.fr

7. Chaise Zig Zag de Gerrit Rietveld – 1934

La chaise Zig Zag est conçue par le designer et ébéniste néerlandais Gerrit Thomas Rietveld en 1934. Constituée de 3 planches de bois associées en Z avec une quatrième pour le dossier, cette chaise est typique du mouvement minimaliste et constructiviste « De Stijl » qui préconise l’utilisation de formes géométriques et obliques afin de rectifier la tension inhérente entre éléments verticaux et horizontaux, omniprésents dans les espaces intérieurs. La difficulté technique fut le lien entre les différents morceaux de bois : le dossier tient grâce à un système de queue d’aronde alors que les deux autres tiennent avec des tenons et des coins à l’intérieur des angles. La chaise Zig Zag ne fut commercialisée en série limitée par Cassina qu’à partir de 1973.

Chaise Zig Zag 1934 steeldomus.com copy.jpg
Chaise Zig Zag – Source steeldomus.com

8. Chaise A de Tolix – 1935

Pionnier en matière de galvanisation du métal, Xavier Pauchard – fondateur de la société Tolix – crée le modèle A en 1935, une pièce en tôle emboutie et zinc qui ne s’oxyde pas. Embarquée à bord du paquebot Normandie, cette chaise peuple aussi les allées de l’Exposition Internationale des Arts et Techniques en 1937. Inoxydable, robuste et empilable, elle connaît d’abord un usage professionnel (bureaux, hôpitaux, terrasses des cafés, jardins publics) avant de conquérir l’univers des décorateurs puis des particuliers. Icône par excellence de l’esthétique industrielle, sa popularité la fait entrer dans les collections du Vitra Design Museum, du MoMa et du Centre Pompidou. En 2006, Tolix reçoit le label « Entreprise du patrimoine vivant », décerné par le Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

Chaise Modèle A Tolix 1935.jpg
Chaise A – Source tolix.fr

9. Vase Savoy d’Alvar Aalto – 1936

Mondialement célèbre, devenu une icône du design finlandais, cet objet a été dessiné en 1936 par le designer finlandais Alvar Aalto et sa femme Aino Marsio pour le concours d’entrée dans l’entreprise de la verrerie Karhula-Iittala, où il remporta le premier prix. Ses formes s’inspirent des robes en cuir des femmes Saami de Laponie : l’ondulation des plis reproduit le mouvement d’une vague (aalto signifie d’ailleurs vague en finnois 😉). Le nom de Vase Savoy lui fut donné suite à son acquisition, ainsi que ses droits, par le restaurant Savoy à Helsinki. Aalto n’a jamais gagné d’argent avec ce vase car le design appartenait à l’usine pour laquelle le concours avait été organisé. D’une hauteur originelle de 14 cm, il est aujourd’hui produit dans une gamme variée de tailles, formes et couleurs.

Vase Savoy Aalto.jpg
Vase Savoy – Source metmuseum.org / moma.org

10. Table basse de Isamu Noguchi – 1945

À travers sa Coffee Table, le sculpteur et designer américano-japonais Isamu Noguchi a transposé l’esthétique biomorphique de ses œuvres sculpturales dans un meuble aux lignes organiques caractéristiques. C’est vraisemblablement la raison pour laquelle Noguchi considérait la table comme sa création de mobilier la plus réussie. Deux pieds courbes identiques en noyer sont disposés à angle droit afin de former un support stable pour le lourd plateau de verre épais. L’œuvre créative de Noguchi englobe la création de décors de théâtre, meubles et luminaires, la conception d’intérieurs et l’aménagement d’espaces publics. Son style sculptural, voué à un langage formel organique, influencera durablement le design des années 1950.

table-basse-en-verre-par-isamu-noguchi-pour-herman-miller-1960s-pamono.fr.jpg
Table Noguchi – Source pamono.fr

J’espère que cet article vous aura plu et fait découvrir quelques pièces de design magnifiques ! Laquelle est votre préférée ? 😊

N’oubliez pas de vous abonner sur Instagram ou Facebook pour vous tenir informé(e)s des prochains articles !

A bientôt,
Agnès

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :