Pied-de-coq vintage

Bonjour les ami(e)s !

J’espère que vous allez bien en ce début de semaine ! Pour ma part, j’ai passé un super week-end 100% vintage, au rythme de l’événement «Vintage Weekend» organisé par le collectif CrushON et dédié à la mode éthique : un vintage market avec des fripiers venus de toute la France, une exposition, des conférences, des ateliers DIY, sans oublier la vente au kilo de l’association Emmaüs Alternatives (1kg = 10€ + 1 bonne action). Ça se passait à Le Consulat dans le quartier de Montparnasse à Paris. J’y ai passé beaucoup de temps, et j’ai déniché de nombreuses pièces très sympas à des prix doux-dingues ! Je ne manquerai pas de vous faire découvrir ces achats au fil de prochains articles…

Mais pour l’heure et thématique oblige 😊, je vous présente mon look du week-end dans un imprimé très tendance cette saison : le pied-de-poule. Il s’inscrit dans la veine des carreaux « old school » ou « British style » (prince-de-galles, écossais, tartan, tweed) que l’on verra partout cet hiver. Diverses marques de prêt-à-porter (Zara, H&M, Mango, Asos, Shein) l’ont adopté. Classique et intemporel, l’imprimé pied-de-poule revient en force !

Pied de coq (2) bis.jpg

Un peu d’histoire…

Traditionnellement tissé en noir et blanc et destiné au vestiaire masculin, le pied-de-poule (petit motif) est décliné d’un motif écossais de la fin du XIXème siècle, porté par les bergers. Il devient populaire dans les années 30, quand le Prince de Galles, futur Edouard VIII, apparaît vêtu d’un costume pied-de-poule dans l’édition du 15 janvier 1934 du magazine Vogue. Il est aussitôt adopté par l’aristocratie, comme signe d’élégance et de richesse. Son cousin le pied-de-coq (gros motif) apparaît dans les années 40.

Untitled-1.jpg
Lauren Bacall (1946) / Princesse Diana (1991)

Versatile et chic, que ce soit en mode rétro, pop, rock ou preppy, le pied-de-poule a traversé la mode, de Coco Chanel (années 50) à la Princesse Diana (années 80), sans oublier la mythique Audrey Hepburn qui le démocratise dans les années 60. Boudé pendant quelques décennies – car associé à un cliché de classe, un brin désuet, voire ringard – il effectue un retour en force dans les années 2000, réinterprété et modernisé par Alexander McQueen et Yves Saint-Laurent. Depuis, il déjoue tous les préjugés et on le retrouve cette saison en version colorée, décalée, XXL ou décliné sur les accessoires.

Pied de coq (3).jpg

Je porte une veste du designer américain Mark Eisen, chinée au vide-greniers de l’Avenue du Maine où je me suis rendue début septembre, et une robe vintage de la marque japonaise Blue Rose, chinée dans une friperie lors de mon séjour à Tokyo, il y a dix ans de ça ! Cette robe en maille fine d’inspiration Sixties se compose d’une partie haute unie crème et d’une partie mini-jupe à motif, taille basse et ceinturée. Au regard de la taille des motifs, ces deux imprimés sont pied-de-coq.

Pied de coq (1) bis.jpg

L’association de ces 2 pièces fortes à l’imprimé contrasté renforce le côté vintage. Pour un look plus moderne, il est conseillé de mélanger le pied-de-coq avec des basiques et des tons neutres. Petit conseil : plus l’imprimé est gros, plus il est contrasté et plus il aura tendance à « augmenter » les volumes. Pour ne pas faire d’erreur, choisissez les petits motifs qui sont plus faciles à porter et à mixer.

Pied de coq (4).jpg

Les modeuses les plus aguerries pourront même l’associer avec d’autres imprimés à carreaux comme le prince-de-galles, très pointu et tendance ! Dans ce cas, on choisit des tonalités adoucies (beige, brun, gris) pour un effet moins saturé, proche du camaïeu.

Pied de coq (5) crop.jpg

Côté accessoires, j’ai complété ma tenue avec une autre pièce vintage, un petit sac style années 60 en faux croco, très sympa. J’ai souhaité casser le côté graphique noir & blanc avec une manchette en laiton et cabochon jaune vif, et des bottines en cuir vert turquoise imprimé serpent. J’adore mélanger les carreaux et le python, c’est très tendance cette saison !

Pied de coq (7).jpg
Photos © miss.ingeborg

Veste vintage George ME by MARK EISEN chinée en vide-greniers
Robe vintage BLUE ROSE chinée à Tokyo
Pochette vintage années 60 chinée en vide-greniers
Chapeau GALERIES LAFAYETTE (old co)
Boots MONOPRIX (old co)

Alors, avez-vous aimé mon look ? Et avez-vous du pied-de-poule dans votre garde-robe ?

N’oubliez pas de vous abonner sur Instagram ou Facebook pour vous tenir informé(e)s des prochains articles !

Une belle journée à tutti,
Agnès

Un commentaire sur « Pied-de-coq vintage »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s